Également appelée « Reste à charge zéro », la réforme 100 % santé a pour vocation principale d’améliorer la qualité des soins et de prévenir le renoncement à certains soins dans le domaine de l’optique, du dentaire et de l’audition. En quoi consiste cette réforme et quelles sont les conséquences pour les assurés ? Explications.

 

En quoi consiste la réforme 100% santé ?

Mise en place le 1er janvier 2020, la réforme 100% santé s’étale sur plusieurs années. Elle permet aux Français d’être intégralement remboursés et de ne pas renoncer à des soins importants. Dans le domaine des yeux, des dents et de l’audition, les équipements seront ainsi 100% remboursés par la Sécurité sociale et les mutuelles santé.

Afin de permettre ce remboursement intégral, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) a augmenté certaines de ses bases de remboursement tout en imposant aux professionnels de santé, des prix maximums ainsi que des honoraires limites de facturation. De leurs côtés, les mutuelles santé augmentent de façon conséquente les remboursements des équipements qui entrent dans cette réforme.

Enfin, les professionnels de santé sont obligés de proposer aux assurés des équipements 100% santé avec devis, s’ils veulent également pouvoir proposer des équipements à prix libres. L’assuré conservera, quant à lui, sa liberté de choisir des équipements différents et à libre prix.

 

Les équipements et soins compris dans le panier 100%

La réforme Reste à charge zéro concerne :

L’optique

Ici, la réforme concerne les montures, les verres (même complexes), et le traitement de ces derniers. L’assuré doit avoir le choix entre 35 montures (20 pour les enfants), avec traitement anti UV et anti-rayures.

Les dents

La réforme 100% santé concerne les couronnes, les couronnes transitoires, les bridges, les inlays ainsi que les prothèses amovibles en résine. Il convient ici d’être vigilant aux détails de la réforme car le prix d’une couronne dépend de sa position.

L’aide auditive

En ce qui concerne l’aide auditive, la réforme du 100% santé s’adresse à tous les appareils, comme le contour d’oreille classique, le contour à écouteur intra-auriculaire ou déporté bénéficiant d’au minimum 12 canaux de réglage ainsi que le choix entre les 8 options proposées parmi lesquelles les anti-acouphènes ou la réduction du bruit du vent.

 

Vers une augmentation des cotisations mutuelles 2021 ?

Le coût de cette réforme 100% santé est estimée à plus de 250 millions d’euros. Bien que le gouvernement a promis que les cotisations mutuelles santé n’augmenteront pas, le magazine UFC-Que choisir a déjà noté une augmentation en 2020 des cotisations de 5% par contrat, due à la mise en place de la réforme.

Selon la Fédération Nationale de la Mutualité Française, « la hausse du prix des mutuelles ne fait que refléter une hausse des dépenses de santé habituelle et annuelle ». Elle assure une hausse des cotisations mutuelles santé de 2,8% pour 2020. La Fédération Nationale de la Mutualité Française tient, en effet, à rassurer les assurer en leur certifiant que « la mise en place du reste à charge zéro n’aura aucune incidence sur les cotisations des assurés pour l’année prochaine ».

Mathieu Escot, responsable des études de l’association UFC-Que Choisir, n’est pas d’accord avec la Fédération de la Mutualité et s’explique dans Le Magazine de la santé : « Évidemment, si les complémentaires ont à rembourser davantage de soins, ça va se retrouver sur les cotisations. Il y a une espèce de non-dit entre les pouvoirs publics et les mutuelles, même si les mutuelles expliquent de leur côté que l’augmentation n’est pas liée au 100 % santé ».

Afin de rassurer leurs assurés, certaines mutuelles ont alors d’ores et déjà annoncé un gel tarifaire pour 2021.

 

Trouvez l’expert le plus proche de chez vous pour vous accompagner.