Le nouveau modèle de demande de retraite progressive a été fixé par l’arrêté du 21 décembre 2018.

La retraite progressive permet de continuer à avoir une activité à temps partiel, tout en commençant à percevoir une partie de ses pensions de retraite (de base et complémentaire). Pour pouvoir y prétendre, l’assuré doit remplir plusieurs conditions : 

  • Avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite, moins 2 ans, mais sans pour autant être inférieur à 60 ans.
  • Avoir atteint une durée d’assurance et des périodes reconnues équivalentes d’au minimum 150 trimestres.
  • Exercer une seule activité à temps partiel entre 40% et 80%.

Le formulaire est à télécharger ici.

L’assuré doit renvoyer à la dernière caisse dont il dépendait, le formulaire rempli et signé, dans un délai de 6 à 4 mois avant le départ en retraite progressive.

Il doit être accompagné de plusieurs pièces justificatives : 

  • Justificatif d’état civil (titre de séjour, passeport, carte d’identité, …)
  • Livret de famille
  • Attestations de Pôle Emploi
  • Bulletin de salaire des 12 derniers mois
  • Décompte d’indemnités journalières en cas d’accident ou de maladie lors des deux dernières années.
  • Attestations de Pôle Emploi de cas de chômage durant la dernière année
  • RIB
  • Dernier avis d’impôt sur le revenu
  • Contrat de travail à temps partiel
  • Contrat/s de travail en cours d’exécution à la date d’effet de la retraite progressive
  • Déclaration sur honneur attestant que la personne n’exerce aucune autre activité professionnelle
  • Attestation de l’employeur qui précise la durée du travail à temps complet applicable à l’entreprise.

Trouvez l’expert le plus proche de chez vous.