Le déficit des comptes de la Sécurité Sociale est toujours en déficit, mais en amélioration par rapport à l’année précédente. Selon le HCFi-PS (Haut Conseil du Financement de la Protection Sociale), ces améliorations ne sauraient durer.

La situation du compte en amélioration

En 2017, les comptes de la Sécurité Sociale et du fond de solidarité vieillesse étaient à -5,1 milliards d’euros. En 2018, les chiffres de la Sécurité sociale indiquent que le solde est passé à -1,2 milliards d’euros, soit une amélioration de 3,9 milliards d’euros.

Deux branches restent néanmoins déficitaires. Celle de la branche maladie, pour qui le déficit passe de -4,9 milliards d’euros à -0,7 milliards d’euros entre 2017 et 2018. La branche vieille, elle, augmente son déficit, passant de -1,1 milliards d’euros à -1,6 milliards d’euros.

Toujours pas de retour à l’équilibre pour 2019

La Sécurité sociale vise pour 2019 un excédent de 100 millions d’euros. Le HCFi-PS, lui, estime qu’en 2019, le déficit sera de 3,6 milliards d’euros. D’après lui, le baisse du taux de la CSG (Contribution Sociale Généralisée) et l’avancement de l’exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires enlèverait à la Sécurité Sociale 2,6 milliards d’euros.

Les effets potentiels de la dégradation de l’environnement macroéconomique, le mouvement des gilets jaunes et la conjoncture internationale défavorable seraient aussi des éléments pouvant perturber le retour à l’équilibre des comptes de la Sécurité Sociale.

Trouvez l’expert le plus proche de chez vous pour vous accompagner.